Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

YOKOSO

Tchutchu, c'est quoi ?
Je demanderais plutôt, c'est qui ?
Tchutchu c'est mon fils enfin son surnom et ce blog est né le même jour que lui.
Pourquoi ?
Simplement parce que j'en avais envie. C'est un peu comme un journal de bord dans lequel je parlerai de tout, sur tout, sans prétention, enfin j'essaierai, et surtout je parlerai de mon fils, avec l'espoir qu'un jour ce soit lui qui prenne la parole.
.....Bon bah maintenant y aussi sa soeur Ako !!!!!

Recherche

Shonan Beach FM

2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 14:40

4 ans que nous n'étions pas revenu à Meiji Kinenkan. La première et dernière fois c'était pour notre mariage. 
Meiji Kinenkan est un endroit très réputé pour tout ce qui est organistation de réception et cérémonie. Et il dispose pour la peine d'un superbe jardin, qui est d'ailleurs un de leur atout majeur pour attirer le client.






Et pour obtenir un tel résultat il fallait au moins des petites mains très afférées:
C'est à voir il travaille avec des outils de la taille d'une pince à épiler. 

Plus d'images dans la galerie.



Agrandir le plan

 

Quand je vous dis que l'herbe c'est de la bonne.
Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 07:45

Hier 1er avril nous avions rendez vous au fameux sanctuaire de Meij Jingu pour la cérémonie "porte bonheur" de la petite. Le temps était au rendez vous et c'était un véritable régal de s'y ballader. Ce sanctuaire fait partie des étapes obligatoires pour tout visiteur du japon.
Coté pile, Harajaku:


Coté face, Meiji Jingu:

Disons que vous êtes face à la forêt qui mène au sanctuaire.


La dernière fois quand nous avons fait Harajuku, c'était gavé de monde, dimanche oblige, ce coup ci un vrai bonheur, beaucoup moins de visiteurs et donc un sentiment de bien être énorme.
En effet on s'y sent plutot bien dans cette forêt surement une sensation accrue par l'échelle des choses qui nous entourent. Les arbres y sont immenses tout autant que les "arches" qui nous rappellent à quel point nous sommes petits.................ok c'est limite démago, mais franchement j'y planterai bien ma tente dans cette forêt.


Au bout d'un certain temps on atteint le sanctuaire perdu au ceur de la végétation. Attention ici pas de "pyramide incas ni de temple indou" (clin d'oeil à mon duo comique préféré) tapis dans les lianes attendant le retour d'Esteban fils du soleil (magnifique série qui a bercée mon enfance),


Ici tout est nickel propre, on mangerait par terre. Il faut dire que les moines s'affèrent dur pour rendre l'endroit aussi parfait. Résultat on y célèbre mariage et bénédiction à longueur d'année, et les gens s'y bousculent le 31 décembre pour venir y faire un voeux.

 Petite séance de purification avant de franchir le seuil du sanctuaire.



Nous sommes venus pour respecter une tradition qui veut que l'on présente les nouveaux nés aux dieux au cours d'une petite cérémonie. Un rite qui tient plus de la superstition que de la religion. Tout comme son frère la dernière fois c'était au tour de la petite cette fois ci.


Agrandir le plan

Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 16:51

Il y a des jours comme ça où tout à coup des choses qui vous paraissaient jusqu'alors un insondable mystère se révèlent tout à coup à vos yeux.
Ne vous êtes vous jamais posé la question existentielle dans ces moments d'isolement où vous etes seuls en tête à tête avec Jacob (Delafon) et son pote Moltonel (épaisseur triple), de savoir à quel repas pouvaient bien correspondre votre transit intestinal du moment ?

Et bien je pense avoir trouvé l'outil idéal pour vous aider à trouver la réponse.
Fiez vous à l'emballage car pour une fois l'équpe marketing a trouvé le ton juste  

Ce truc est une tuerie, un piège à potes lors de vos soirée apéro, un truc que vous etes sur de sentir passer dans un sens comme dans l'autre. Si l'alcool vous fait oublier ce qui s'est passé, Habanero se charge de vous le rappeler.

Et le pire c'est que c'est bon, on se laisse piégé comme un bleu, on en reprend jusqu'à ce que ça chauffe et là bizarrement vous vous reconcilier avec la chimie, H2O devient votre meilleur amie.
Une superbe trouvaille, je n'y croyais pas au départ et me voilà agréablement surpris.......enfin j'ai pas toujours dis ça, maintenant avec le recul je peux me permettre.
Comptez dans les 200 Yens le paquet soit 1;26€.
Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 14:44

...mais quelle épopée !!!!!
Je voudrais pas jouer ma pleureuse mais tout de même il y a des expériences qu'il est bon de partager pour le bien être de tous, pour que les erreurs des uns servent à sauver les autres (........ouhh c'est beau on en pleurerait).
Pour vous convaincre du bien fondé de mon propos, seuls quelques chiffres suffiront à vous laisser convaincre de lire la suite:
Départ de la maison 10h00
Franchissement de l'entrée de l'Anime Fair; le ticket à la main 15h00
Franchissement de la sortie de l'Anime Fair les mains dans les fouilles 17h15
Arrivée à la maison 21h00

Mathématiquement: 21-10= 11
Donc 11 heures de sortie pour 2h15 de visite, ça vous donne pas envie de savoir pourquoi une telle misèreeeeuuhhh !!!!! 
Allez c'est partit, que quelqu'un appelle Joêlle Mazart on va en avoir besoin.
Tout bêtement, il nous a fallu un petit plus de deux heures pour arriver à destination, Tokyo c'est très bien desservit niveau train et métro mais cela ne l'empêche pas d'être une très grande ville (le mot est un peu faiblard) donc une grande distance reste une grande distance même si il y a mille façon de la parcourir. Qui plus est je rappelle que la sortie s'effectue en famille, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'en partage l'expérience, au cas oû d'autres parents seraient tenté par l'aventure. Je vous épargne les conditions de transports car à part un Shinjuku-Shibuya le gamin dans les bras, la poussette pliée entre les jambes et ma pomme qui prie pour pas me casser la gueule sur les autres au prochain virage, tout s'est bien passé. 
Forcément après un si long trajet et un petit déjeuner qui commence à remonter, faut penser à torcher les gosses et à nourrir toutes les bouches. Sur les conseils de ma mie qui est une tokyoîte avertie, mieux vaut chercher un resto avant car dans le TBS (Tokyo Big Sight) il n'y a rien........bon bah on va bouffer à l'extérieur alors.
Heureusement que ce n'est pas ce qui manque au japon: les restos.


Sortie de la gare pas le choix, il n'y a qu'un seul batiment avec restos avant le TBS, alors on y va. Forcément c'est blindé de monde (normal il n'y a pas de retos dans le TBS), et les gosses ont cagué alors priorité aux couches. L'avantage au Japon, c'est que tout a été pensé pour les bébés, dans tous les grands batiments voire dans la plupart des WC vous trouvez des tables à langer, et comme les chiottes ils les collectionnent, en trouver est loin d'être une sinécure.
Une fois la besogne accomplit ne reste plus qu'à trouver un resto où il y a de la place (de la place libre et de la place pour les poussettes), Finalement on jette notre dévolue sur le Mexico, il affiche complet mais des gens attendent dehors et il y a de la place et de la place donc nickel.




Forcément le cadre donne envie et comme je vous l'ai dit une fois les japonais font tout naturellement la queue pour attendre leur tour donc nous faisons de même de toute façon c'est plein partout et dans celui-ci il y a de la place, on le sait on les voit les tables vides. Seulement voilà le temps passe et rien ne vient donc se pose un problème existentiel, sachant que je poirotte depuis facile 30 minutes, est ce que j'abandonne pour jeter mon dévolu sur un autre resto au risque d'attendre à nouveau ou bien je ronge mon frein et patiente sur place en me disant que je n'ai pas attendu tout ça pour rien. Finalement au bout d'une heure quand le serveur nous appelle, je tente de me persuader que j'ai eu raison d'attendre (j'en suis toujours pas convaincu vous allez comprendre après).
Il est 13H30 nous passons à table. Pas question de faire un repas de communion certes mais après tant d'attente on a bien mérité d'apprécier nos produits de la mer. Bizaremment le service est pas terrible mais ça on commençait à s'en douter, je manque de siffler la soupe d'un autre et le plat du petit  a fait un tour gratuit du resto avant d'atterir sur notre table (on est installé à coté des cuisines). Bref ça se passe, c'est bon et s'est tant mieux.
14h30, il faut penser à lever le camp, je m'impatiente. Sauf que la marmaille a recouler un bronze chacun, donc on paye et on retourne aux chiottes.
Courage le bout du tunnel est proche:


Et là c'est le drame, ce que vous ne voyez pas sur la photo c'est que à  l'étage inférieur c'est le Tokyo Anime Fair, et là de part d'autres ce sont des restos, des restos à la pelle....................rahhhhhh j'halucinne !!!!!! Pour le meilleur et pour le pire qu'il a dit le vieux, ha bah tu m'étonnes oui, il avait plutot intérêt à prevenir.
Enfin voilà il est 15h00 et nous franchissons le seuil: 1000 Yens par tête soit 6,33 €

 
Et là même si les images ne parlent pas, ça braille ça beugle, ça hurle dans tous les sens......................rahhhh je me  retourne vers les enfants, ouuff !!! ils ne disent rien, enfin pas encore.
Alors autant le dire tout de suite, pour les non japonisants, ceux qui pipent pas un mot (comme moi quoi), l'intérêt de ce genre de salon est plus que limité. certes on en prend plein les mirettes,on baigne dans une atmosphère délicieuse à souhait (attendez et vous verrez) et finalement c'est ça qui nous plait. Donc mise à part une certaine satisfaction personnelle d'avoir déambuler dans des allées colorées on n'en retire pas grand chose hormis trois tonnes de paperasses, prospectus, publicités et goodies en tout genres, que même en les refusant ils réussissent à vous les refourguer quand même.
Je ne suis pas très honnete en disant tout celà, disons que d'avoir un appareil photo autour du cou, un camescope dans la main droite et une poussette dans la main gauche ne m'ont guère aidé à prendre du plaisir. Partager entre mes instincts d'otaku (modéré) et mes obligations parentales, il a fallu jongler et forcément se limiter énormément.
Malgré tout voici quelques clichés, tout le reste est dans la galerie.











Bon c'est pas tout mais il est 17h00 passé ça commence à brailler dans les poussettes faut encore gouter, torcher, manger et rentrer. Donc je crois qu'on va dire au revoir au TBS:



Et voilà notre grande aventure de ce dimanche qui se termine, et je vous passe les détails du retour. C'était sympa magré tout, mais ce n'est pas une expérience à renouveler avec les enfants.
Promis je vais revoir mes ambitions à la baisse où bien la prochaine fois je sors tout seul.
Mlagré tout voici une petite vidéo avec ce que j'ai pu récupérer:




Agrandir le plan

Sinon la petite dernière pour la fin:

De la vraie graine d'Otaku celui là !!!!

Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 08:52
Comment dire ...???

Subtile mélange (ou pas) ou habile composition (ou pas) de chocolat, meringue et guimauve, ce gateau ou biscuit ou truc se laisse manger sans problème même si on y retrouve comme dans la plupart des biscuits japonais, une certaine hésitation concernant le sucre.

Habitués que nous sommes à l'overdose de sucre (ou de sel) dans notre alimentation, on fini par trouver fade voir insipide ce qui n'en contient pas du tout, peu voir peut etre la juste dose mais nos papilles sont tellement désensibilisées qu'on passe à coté.


Donc finalement avec un minimum de recul c'est peut être pas si mal que ce ........truc.


Histoire de lui trouver un défaut si on considère que c'est bon c'est la quantité dans la boite:
4 sachets individuels, navré mais moi devant un movie à la télé ça me tient même pas jusqu'à la pub (celle après la météo juste avant le générique .....arf!!!!) 

Sinon comptez, bah je sais plus j'ai lourdé les tickets de caisse....allez 250 Yens à tout casser soit 1,59€.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 08:25

Après le Morning Shot de l'autre jour j'ai mis la main sur le Body Shot, un café tout aussi noir, sans sucre, froid et franchement pas désagréable. Un très bon Ice Coffee en somme.

Je ne sais pas pourquoi des noms pareils pour des cafés en canette, mais je soupçonne chez nos amis nippons un manque d'entrain à la prouesse physique.
Comptez 130 Yens (0,82€) en magasin mais je n'en suis pas bien sur.

Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 07:56


Avec un peu d'avance sur l'horaire, les cerisiers ont définitivement fleuries sur Tokyo et sa banlieue.


Malgré une météo en dent de scie, un jour soleil un jour pluie, les premiers Hanami ont débuté ce weekend. Réputés pour son caractère festif, la floraison des cerisiers japonais pousse les japonais dans les rues pour des squattes façon "pique nique" au pied de leur arbre fétiche. Très bon esprit, comme la plupart de leur fête, c'est l'occasion de se retrouver en famille ou entre amis pour un déjeuner sur l'herbe sympa ou une beuverie dantesque, à noter que le second choix semble primer ici bas........arf !!!!
Pour nous le rendez vous est fixé à samedi prochain, en espérant que les fleurs tiennent jusque là.




Quelques photos de Sakura en plus dans la galerie.
A noter tout de même que toutes les photos ont été faites par bibi, le king des blaireaux de la photo !!!!! Faut que ça se sache.
Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 14:24

Tokyo International Anime Fair 2008

On y va demain et dans l'éventualité où je peux choper un réseau (ce qui est un échec cuisant jusque là) jetez toujurs un coup d'oeil dans la  matinée.....à défaut j'emmène le camescope ça fera toujours un différé.



Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 14:12


Un énième café au lait, mais non seulement le package est sympa mais le gout aussi. Petit gout amer de café et du sucre juste comme il faut, comptez 150 Yens (0,95 €) si ma mémoire est bonne.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 08:45


Amateurs de 2 roues trappues soyez les bienvenue. Si comme moi vous n'aimez pas avoir une sauterelle entre les jambes (.....euhhhh !!!) mais préférez chevaucher un tracteur, alors ce post est pour vous. Bien qu'ayant revendu mon bon vieux GSX-R 1100 de 93, je garde un petit penchant pour ces bêtes là, alors forcément quand je croise garée non chalament sur le trottoir, ça:


Forcément je jubile.



Je reste malgré tout fan du GS 1200 SS, mais cette B-King à quand même tout pour plaire.

P.S.: pas la peine de me faire le coup du symbole phalique dans la psychologie de la moto,

Partager cet article
Repost0